Il y a 20 ans : première fête de la musique à l’angle des rue de l’Eperon et Suger


Regardez bien ces photos. Elles ne datent pas de l’invention de la photographie couleur (le noir et blanc sur pellicule Ilford ou Kodak Tri-X était un parti pris esthétique… plus ou moins réussi, comme nos coiffures d’époque !), mais elles datent d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Elles datent de 1991, et à l’époque la Fête de la Musique battait son plein pour sa dixième édition (on vient de célébrer la 30 ème)… et nous y étions déjà !

Regardez bien les détails : le trottoir humide, d’abord : la météo de ce vendredi 21 juin 1991 était en tout point comparable à celle du mardi 21 juin 2011. Repérez l’emplacement : c’est exactement le même, dans le quartier de l’Odéon (6ème arrondissement de Paris), face aux grilles du lycée Fénelon. L’aménagement de la rue a un peu changé depuis (il n’y avait pas de parking pour les motos ni de poubelle en plastique vert).

A cette époque, il ne nous fallait pas plus de 10 minutes pour installer notre matériel : 2 amplis et un clavier à piles, un rudiment de percussions, un micro, et ça y allait ! La quantité de public était à l’échelle des décibels que nos faibles moyens d’étudiants nous permettaient de produire. Aujourd’hui peu de fondamentaux ont changé : les reprises de U2 ou Téléphone remportent toujours autant de succès, la météo les soirs de 21 juin est toujours aussi incertaine, mais le public toujours aussi chaleureux.

En l’absence d’enregistrement d’époque, on peut se prendre à rêver que l’on a fait des progrès depuis… mais rien n’est sur. En revanche, avec l’âge, on compense par le volume : il nous faut plus d’une heure aujourd’hui pour installer notre matériel sur le trottoir, avec groupe électrogène, éclairages et sono de 500 watts. Alors je ne sais pas si on est meilleurs ou pas, mais en tout cas ça permet de faire bouger plus de monde, et ça, c’est un vrai progrès ;-)

Sur les photos : notre groupe de l’époque « Les Livaros, le cri qui pue » : Manue au chant, Joanes à la guitare, Ken à la batterie, Ian au clavier et à la basse et probablement (bien qu’on ne la voit pas sur les photos qu’elle a peut-être prises) Camille à la basse. L’année suivante, en 1992, nous n’avons pas joué à la fête de la musique à cet emplacement pour de bonnes raisons : j’étais à Tokyo, et j’ai fait mes premiers concerts avec Kyo à l’Institut Franco-Japonais.

Fête de la musique 1993 !

Fête de la musique 1993

Mais nous étions de retour à l’angle de la rue Suger dès 1993, avec notre premier groupe électrogène (un monstre de chantier bricolé à partir d’un moteur diesel de camion emprunté à un collectif de banlieue : même placé à 20 mètres il couvrait largement le son de nos amplis hifi de 20 watts si le public ne venait pas s’intercaler entre nous et lui.) Sur les photos (couleur !) de 1993, Camille est bien présente à la basse, et c’est toujours Manue LA chanteuse.

Fête de la musique 1998

Fête de la musique 1998

C’est en 1998 que Kyo joue avec nous pour la première fois à la fête de la musique. Le groupe ne s’appelait pas encore Ravage (je pense qu’il ne s’appelait pas encore les « Mickeys Sauvages », nom qu’on a abandonné quand Mickey 3D est devenu célèbre), et il manquait encore Fumiko ! Je crois que ce printemps-là, on avait répété dans l’appartement de mon frère entre deux séances de prise de vue au Musée du Louvre (mais c’est une autre histoire…). Dans ces années là, on pouvait jouer face aux grilles du lycée : il n’y avait pas le parking pour motos. On plaçait notre groupe électrogène de location dans un recoin sombre, et parfois il sentait l’urine quand on allait le récupérer (y avait-il des gens qui avaient risqué leur vie ?)

A cette époque, qui aurait imaginé que quelques années plus tard, ce seraient nos enfants qui prendraient le relais au sein du groupe ? En 1998, Igor avait 2 ans et Mirabelle n’était pas née. Ca laisse rêveur ;-)

Pour voir d’autres vieilleries, c’est ici.

Mirabelle, 11 ans en 2011

Igor, 14 ans en juin 2011

, ,

  1. #1 par lili - 8 novembre 2011 à 18:52

    Un article délicieux ! Je fais partie des dinosaures de cette époque et de voir vos mômes, violon et guitare en main en version 2011 c’est très émouvant… Pour la coupe de cheveux d’Igor, je ne vois pas vraiment d’évolution avec vos photos de 91… Amitiés-Lili

  2. #2 par ydubois - 8 novembre 2011 à 19:09

    Merci Lili :)

  3. #3 par NoveiMC - 25 juin 2012 à 09:56

    Je suis émue de voir les enfants comme ça. Ils m’ont beaucoup marqué, et c’est trop top de les voir jouer comme ça avec vous!

(non publié)